Le directeur exécutif de l’Alliance Mondiale des Terres Arides (GDA) a tenu une réunion le 17 Avril à Rome en présence de la directrice exécutive du Programme Alimentaire Mondial (PAM), Mme E. Ertharin Cousin.

La GDA pourrait ainsi bénéficier de la grande expérience du PAM en matière d’intervention en cas de crise et de gestion des catastrophes au vue des conséquences négatives qu’elles ont sur le système alimentaire notamment dans les pays à faibles ressources.

Les deux parties ont convenu de préparer communément un mémorandum définissant les domaines de coopérations futures entre la GDA et le PAM et cela à l’occasion de la création de la GDA en tant qu’organisation internationale.

Le 18 avril 2018, M. Al Dafa a organisé une rencontre avec Mme Khalida Bouzar, directrice de la division Proche-Orient, Afrique du Nord et Europe du Fond International du développement agricole (FIDA). La discussion s’est focalisée sur les moyens de coopération entre l’Alliance et le FIDA, notamment en matière de financement conjoint et de l’exécution de programmes alimentaires.

La réunion, qui s’est tenue au siège du FIDA à Rome, a examiné les mécanismes de financements innovants que la GDA fournira aux États membres.

Les deux parties ont convenu d’intensifier les discussions futures afin d’établir un accord de financement mutuel et de favoriser la coopération sur les projets de la GDA visant à renforcer la sécurité alimentaire dans les pays arides.

A la suite de cette rencontre, Monsieur Al Dafa a tenu une troisième réunion avec la présence de Monsieur Carlos Den Hartog, conseiller spécial du directeur général de l’organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans le cadre de ces efforts internationaux récurrents.

Ils ont tous deux discuté des moyens de coopération entre la GDA et la FAO dans le domaine de la recherche sur la sécurité alimentaire et de celles plus approfondies sur les terres arides.

Les deux équipes ont évoqué les modalités du partenariat dans le domaine de la recherche scientifique et technique dans lequel la FAO a su réalisé de grands progrès.

Le conseiller spécial de la FAO a félicité l’initiative de la GDA et a assuré  que la FAO apporterait son entière coopération aux projets de l’Alliance.